Contribution au développement des joueurs de Coupe du Monde : la France en tête

Publié par Philippe Veber il y a 4 années | News, Sport

L’Observatoire du football du CIES publie son classement sur les clubs ayant contribué au développement des joueurs sélectionnés pour la Coupe du Monde 2014.

 

La France arrive en tête de ce classement par association nationale, devant l’Angleterre et l’Allemagne.
Le classement prend en compte le nombre de joueurs formés par club parmi les sélectionnés, ainsi que le nombre de matchs joués par club par les sélectionnés jusqu’à l’âge de 23 ans. Cette limite d’âge a été choisie à partir des règlements FIFA sur les indemnités de formation. Les clubs formateurs ont par contre été définis sur la base du critère de l’UEFA : au moins trois ans dans le club entre 15 et 21 ans.

 
La France est en tête du classement par association nationale, devant l’Angleterre et l’Allemagne. Ceci est principalement dû au nombre élevé de joueurs formés en France jouant pour d’autres équipes nationales, notamment africaines. Ce résultat reflète aussi le fort taux d’emploi de joueurs de moins de 23 ans dans les équipes françaises.

 
Par club, Feyenoord Rotterdam devance Barcelone et Dinamo Zagreb. L’équipe néerlandaise a formé 9 joueurs sélectionnés pour la Coupe du Monde. Deux autres équipes ont formé autant de footballeurs que Feyenoord : Barcelone et Deportivo Saprissa. Cependant, les joueurs sélectionnés pour la Coupe du Monde ont disputé 882 rencontres de championnat à Feyenoord jusqu’à l’âge de 23 ans, alors qu’ils en ont joué 783 à Barcelone et 445 à Deportivo Saprissa.

 
Au total, 821 clubs de 59 associations nationales ont contribué au développement des joueurs sélectionnés.

 

 

La liste complète de ces équipes peut être téléchargée ici :

 

 

http://www.football-observatory.com/IMG/pdf/wcs2014_development_fr.pdf

 

SOURCE : CIES