GOAL LINE TECHNOLOGY ET… PIRATAGE… ?

Publié par Philippe Veber il y a 5 années | Brèves, Propriété intel. / NTIC, Sport

Grâce à la «Goal Line Technology» (GLT), procédé d’origine allemande, introduit pour la première fois par la FIFA pour le MONDIAL 2014 dans une timide avancée vers la technique, l’injustice va peut-être un peu reculer.

 

Plus de but accepté ou refusé à tort.

 

Le ballon passe ou ne passe pas la ligne.

 

Quatorze caméras à haute-vitesse (500 images par seconde), sept pour chaque but, captent sous différents angles à 360° le ballon et sa position.

 

Des antennes magnétiques sont placées autour du but, une puce est positionné dans le ballon et une montre spéciale au poignet de l’arbitre qui vibre et affiche «Goal» en moins d’une seconde quand le ballon passe la ligne.

 

Pour cela, un massage radio est envoyée par le logiciel à la montre de l’arbitre bien évidemment connectée.

 

A quand un piratage du message radio et de sa modification pour mieux gérer des paris sportifs par exemple et la perversion de la Goal Line Technology ?

 

Des génies de l’informatique doivent sûrement être capables de franchir la ligne.

 

Une bonne question de droit du sport et des « nouvelles technologies« …