Grand stade de rugby : l’Etat est placé en première ligne

Publié par Philippe Veber il y a 5 années | News, Sport

La volonté de la Fédération française de rugby a encore été confirmée par Serge Blanco (vice-président de la fédération et porteur du projet).

 

 

Alors que la livraison futur temple du rugby (82 000 places) était prévue pour 2017, sa réalisation est aujourd’hui suspendue.

 

 

Deux points essentiels freinent le dossier : celui du financement et celui du plan de transport. Ces deux aspects sont étroitement liés, en effet, les banques et les collectivités ne s’engageront qu’a la condition d’un véritable plan d’accessibilité permettant de développer l’activité économique autour du stade (cluster, logements …).

 

 

Le rôle de l’Etat est aujourd’hui primordial dans la réorientation de ce grand projet.
Ancien maire d’Evry, et porteur de la candidature de son ex agglomération, le Premier ministre a aujourd’hui toutes les cartes en main…

 

 

La FFR a confirmé un plan de financement de 200 000 euros sur fonds propres et un emprunt de 400 à 450 000 euros garantis par les collectivités locales.

 

Source Les Echos 29 avril 2014