HUMEUR – SAMARITAINE : LE CHOIX DU CHOMAGE…

Publié par Philippe Veber il y a 5 années | Affaires, News

L’épisode sonne comme un symbole.

 

Le tribunal administratif de Paris vient d’annuler le permis de construire relatif à l’un des aspects du réaménagement du magasin de la SAMARITAINE à PARIS, propriété du groupe LVMH.

 

Les juges appliquent la loi.

 

Le législateur fait la loi…

 

Pour qui ? Pour quoi ?

 

La loi prévoit que les constructions nouvelles doivent s’intégrer au tissu urbain existant. En l’espèce, la façade prévue compromettrait l’insertion de la construction nouvelle dans une artère représentative de l’urbanisme du XIXe siècle.

 

 

Résultat, tout s’écroule avant la moindre construction. Des milliers d’emplois à la clé non pourvus. Des entreprises de bâtiment en danger…

 

 

Pas grave, l’esthétisme du XIXe siècle passe avant le pouvoir d’achat, l’emploi et la santé économique de la rance du XXIe siècle.

 

Un lot de consolation : le permis du GRAND STADE de LYON est validé par la Cour de cassation après d’innombrables recours notamment par l’association Carton Rouge.

 

Malheureusement, ces cas ne sont pas isolés.

 

Pendant ce temps ? Face à cette difficulté de faire, les autres avancent…

 

C’est une question de choix. De choix politiques.

 

Le choix du recul, celui du chômage et de l’incohérence.

 

Néanmoins, les AUTOLIB qui seront garées dans 20 ans après réalisation des travaux, à coup sûr,  ne dénoteront pas dans le paysage du XIXe.

 

A moins qu’on impose d’ici la le pousse-pousse comme moyen de transport pour créer des emplois.