La CNIL met en garde contre une « surveillance massive et généralisée »

Publié par Philippe Veber il y a 4 années | News, Propriété intel. / NTIC

Plus de 10 000 plaintes et demandes d’accès aux fichiers ont été déposées à la CNIL – Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés en 2013 selon un rapport de la Haute-autorité publié ce lundi.

 

 

Ce rapport envoie un message clair : « Vers que type de société voulons nous évoluer ? ».
Nous sommes aujourd’hui confrontés au risque de tomber dans une société de surveillance « massive et généralisée », et, même si le nombre de plaintes a légèrement diminué en 2013, il reste très important.

 

 

Le nombre de mises en demeures a augmenté cette même année.
Il en est de même pour les sanctions financières.
La CNIL a notamment épinglé le géant américain Google en lui donnant trois mois pour se mettre en conformité avec la loi française en matière de protection des données, sous peine de sanction financière.
En début d’année Google a été condamné à verser une amende record de 150 000 euros (contestée devant le Conseil d’Etat).
Mais Google reste un cas isolé, puisque 86% des entreprises mises en demeures se sont mise en conformité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les français sont toujours aussi soucieux de protéger leurs données personnelles. L’année 2013 est également marquée par le nombre croissant d’accès aux fichiers de banques et de police.