Paris sportifs, que risquent les joueurs ?

Publié par Philippe Veber il y a 6 années | Brèves

Comme dans tous les sports, la réglementation concernant les paris est mise en place par la ligue (ou la fédération) nationale.
La Ligue Nationale de Handball interdit aux joueurs de miser sur les compétitions auxquelles ils participent et de divulguer à des tiers des informations privilégiées sur lesdites compétitions.
Si des paris interdits sont avérés, le coupable est passible d’un à six matches de suspension et d’une amende de 15 000 euros. La sanction est assortie d’une période probatoire de un an. En cas de récidive, le tarif est doublé. En cas d’une deuxième récidive, c’est la radiation. Ces sanctions peuvent également concerner les membres de l’encadrement, les élus de la fédération et de la ligue, les dirigeants de club, las agents, ainsi que tous les personnels de la ligue, fédération, du club, de l’association des joueurs, du syndicat …
C’est la ligue nationale, par le biais de sa commission de discipline, qui définit les sanctions.
Si le match est reconnu comme truqué, les joueurs peuvent être coupables de corruption et donc pénalement poursuivis et faire l’objet de sanctions plus lourdes. La loi prévoit une peine de cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.